Qu’est ce que le bonheur vue d’un philosophe

Si vous demandez à un philosophe ce qu’il pense du bonheur vous entendrez parler de plusieurs notions comme l’intimité.

Par intimité, il entend la confiance, le partage et le sentiment commun qui détermine dans le couple la tendance à prendre soin de l’autre, à considérer la relation avec l’autre comme spéciale et d’une grande valeur dans leur vie. La passion concerne les aspects les plus impulsifs qui peuvent caractériser une histoire d’amour : attraction physique, désir sexuel, désir d’appartenance. La décision est la première étape qui consiste à décider d’aimer quelqu’un (aspect court terme). L’ENGAGEMENT consiste à maintenir la relation dans le temps (aspect long terme). La DÉCISION n’est pas toujours suivie par l’ENGAGEMENT et l’ENGAGEMENT n’est pas toujours une conséquence de la DÉCISION.

La combinaison des trois différentes composantes donne lieu à différents types de relations. Lorsque seule l’INTIMITÉ est présente dans la relation, il y a confiance, chaleur et union mais sans les caractéristiques de passion et d’engagement (AMITIÉ). Quand dans la relation nous ne trouvons que la PASSION nous sommes face à un engouement, un coup de foudre qui peut naître instantanément et disparaître avec la même rapidité. Elle est basée sur l’idéalisation de l’autre plutôt que sur la connaissance réelle. S’il n’y a que la composante DECISION/IMPLE, nous sommes face à un AMOUR VIDE : la relation est dépourvue d’INTIMITE et de PASSION. L’un ou les deux membres du couple s’engagent à poursuivre la relation afin de respecter un engagement pris, pour des décisions liées aux enfants ou à des considérations économiques.

Lorsque l’INTIMITÉ et la PASSION sont présentes, nous sommes confrontés à un Amour romantique, la forme typique de l’amour littéraire ou cinématographique. Il n’y a pas d’ENGAGEMENT comme aventure estivale qui se termine. Lorsque tous les composants sont présents, nous sommes confrontés à un AMOUR COMPLET : aussi difficile que cela puisse être de vivre une relation de ce genre, ce n’est pas impossible.

La plus grande difficulté est de garder un AMOUR COMPLET en vie. Comment vivre heureux pour toujours ?

Aujourd’hui, il est de plus en plus rare de maintenir une relation à long terme : notre époque est celle de l’individualisme, nous vivons dans une société qui promeut et renforce la singularité et cela contraste avec une relation dans laquelle il devient de plus en plus important au fil du temps la volonté mutuelle d’être flexible, non raidi dans leurs positions.

Accepter l’autre avec nos imperfections, sans condition et l’accueillir tel qu’il est sans avoir la tentation de le changer, sachant que personne ne peut changer l’autre s’il ne voit pas la motivation, s’il ne veut pas : cette façon de se relier peut aider à maintenir un AMOUR COMPLET.

Un beau poème écrit il y a près d’un siècle se lit comme suit : « …aimez-vous les uns les autres, mais votre amour n’est pas une prison, mais plutôt une mer ondulée entre les deux rives de votre âme. Remplissez les tasses l’un de l’autre, mais ne buvez pas dans une seule tasse. Échangez du pain entre vous, mais ne mangez pas le même pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *