Lifestyle

Grappin de survie – trouver votre grappin survivaliste

La survie est une préoccupation des êtres humains qui réfléchissent sans répit à des moyens pour y parvenir en toutes circonstances. De ce fait de nombreuses techniques basées sur l’utilisation d’objets et ou ressources à portée de main ne cessent d’être élaborés et mises à jour. Parmi elles, on dénombre certaines relatives à l’utilisation du grappin. Après avoir décrit ce que c’est que le grappin nous exposerons ses utilités dans une approche de survivalisme.

Qu’est-ce que le grappin ?

Apparu au XIVe siècle, le mot grappin est étymologiquement dérivé du mot « grappe » qui signifie un assemblage de choses de même nature. En effet, le grappin est un instrument en fer avec quatre à six crochets recourbés et formant un creux. On le suspend généralement à une corde, un élastique pour faciliter son utilisation. Cet outil s’avère être un parfait allié quand on se prépare pour une éventuelle catastrophe dont on ne peut évaluer à l’avance les implications surtout en matière de privation. En effet de par son caractère polyvalent, le grappin peut remplir plusieurs fonctions en ce qui concerne l’assistance à la survie.

C’est la pièce maîtresse d’une expression souvent relayée en français « mettre le grappin sur… ». Elle veut dire prendre possession de quelque chose sans relâche, l’accaparer. Quand on l’emploie sur des personnes cela veut généralement dire rallier entièrement cette personne à la cause qu’on soutient et défend.

Quelles sont les utilités du grappin dans le survivalisme ?

Les utilités du grappin en matière de survivalisme sont multiples et dépendent de la nature du besoin ressenti. Les situations les plus courantes où l’on peut avoir recours à cette fonction de survie sont :

Pour produire du feu

Il sert de catalyseur dans le processus de production de feu lorsqu’on se retrouve dans le besoin de lumière ou de chauffage en pleine nature. Grâce à sa surface en magnésium, il permet de produire des étincelles de feu suffisantes pour allumer un feu de camp. Le principe est simple et consiste à frotter en exerçant une certaine pression un petit bloc de gravier contre la surface magnétique du grappin. Cela doit être fait suffisamment à proximité d’un tas de matières inflammables rassemblées au préalable.

Pour s’alimenter

Dans des situations de difficultés d’alimentation en pleine nature, le grappin sert à pêcher aisément autant dans des eaux profondes que dans des eaux superficielles. Il facilite donc la prise de poissons ou d’autres espèces aquatiques comestibles. Parallèlement le grappin est un instrument très efficace dans la chasse d’espèces animales. Il permet de capturer sur une distance relativement grande des animaux sans grands efforts. Pour l’employer dans ces circonstances il faut être moyennement adroit et réactif.

Pour se dépanner

Il est fréquent d’assister à des cas de pannes d’engins roulant à des endroits loin des surfaces de couverture des services de dépannage. La meilleure option dans ces cas est de remorquer l’engin en panne à l’aide d’un autre fonctionnel. Cette opération nécessite l’utilisation d’un instrument d’attache de profil identique à celui du grappin. En cela le grappin se révèle être d’une grande utilité pour tracter les engins véhicules, motos, vélos, etc. en panne.

Pour récupérer des objets

Aussi, il faut souligner que le grappin permet de récupérer des objets qui se retrouvent dans des endroits difficiles d’accès à l’homme. Il peut s’agir de fossé, de puits, de caniveaux, etc. Le procédé consiste à projeter le grappin dans la zone où se trouve l’objet concerné, à l’accrocher et à tirer sur la corde pour le ramener à la surface.

Pour sécuriser une escalade

Le grappin sert également d’accessoire de maintien pour la survie dans des activités d’escalade en plein air ou dans des espaces aménagés pour la circonstance. Il est employé comme support de sécurité pour la personne qui exerce cette activité à hauts risques pour prévenir les chutes. Dans ce cas doit être fixé avec la dernière rigueur pour garantir cette fonction de sécurité.

Pour libérer de l’espace

Le grappin aide également à débroussailler, à désherber et à déblayer des surfaces pour les rendre plus pratiques à la libre circulation des hommes. De ce fait, on l’emploie au cours des activités telles que la randonnée et le camping. À cela s’ajoute le caractère indispensable du grappin aux appareils de levage permettant de soulever des objets lourds ponts roulants, grue, etc. On y a souvent recours dans les situations de catastrophes naturelles.

Pour se défendre

Par ailleurs, en situation de guerre ou d’affrontement le grappin sert d’arme et permet d’agripper une cible située à une grande distance raisonnable du tireur. Il s’utilise dans l’armée essentiellement par les militaires pour tendre des embuscades aux adversaires et les empêcher d’avancer sur les territoires. D’autre part, en mer le grappin s’utilise pour défendre et contre attaquer des bateaux pirates dans la marine. Le processus consiste à larguer les grappins sur les navires envahisseurs de sorte à les rapprocher suffisamment. Ensuite, il est plus facile de monter à bord pour contre attaquer et se défendre dans la mesure du possible.

En somme, le grappin est un équipement de sauvetage approprié dans les cas de catastrophes et pour plusieurs autres situations. Il sert également grâce à ses multiples fonctions d’améliorer les conditions de l’existence humaine même dans les espaces les plus improbables.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *